Sonnets, Louise Labé

 

Un des Sonnets, de Louise Labé, 1555


Éléments de l’introduction

  • XVIè siècle, Renaissance. Cercle des Poètes Lyonnais. Louise Labé, poétesse ; lyrique.
  • Sonnet décasyllabique, rimes embrassées, puis plates, puis croisées. Expression du sentiment amoureux, réflexion sur la fuite du temps, centré sur la poétesse : lyrisme.
  • La narratrice, malgré son chagrin d’amour, affirme so désir de vivre dans le souvenir. Cependant, elle veut mourir dès que la déchéance physique l’atteindra. En conclusion, tant qu’elle peut mobiliser son corps et son esprit dans le souvenir et la célébration, elle veut vivre.


Développement

I. L’expression du sentiment amoureux

1. Souffrance de l’amour perdu

  • Chp lexical tristesse et souffrance ; allitérations en r/z, expression d’une souffrance latente ; inversions répétitives verbes et sujets pour un effet d’attente.

2. Volonté de maintenir vivant le souvenir de cet amour.

  • Parallélismes de construction ; anaphores en « tant que »/« et que », associés à différents sens = persévérance ; « tant que », idée de durer ; alternance de 1° et de 2° personne du sg, absence de 2° pl, dc idée de lien indestructible grâce au souvenir mais plus d’association ; chp lexical du sens et « corps » avec accumulation, mobilisation générale, et association des sens avec le processus amoureux ; évolution des rimes et disparition progressif du R rugueux ; conclusion de la première partie, v. 9 : euphémisme du « point mourir » pour « vivre », dc état intermédiaire entre la vie et la mort => passivité, mais apaisement de la douleur.

II. L’angoisse du temps qui passe

1. Temps destructeur

  • Utilisation du futur associé avec verbes négatifs ou connotés destruction ; formulations de négation et atténuations : « un peu », « ne… plus », « point », « rien » + « fors » (formule insistance) ; allégorie de la Mort ; oxymore « noircir mon plus clair jour » ; disparition progressive de la 2° personne sg = dernière attache qui disparaît, solitude et oubli inévitables.
  • Symétrie entre les quatrains et les tercets, les tercets reprenant les quatrains en les niant systématiquement : répétition du chp lexical corps, associée avec négation puis antithèses des verbes de la première partie ; introduction par le connecteur d’opposition « mais » ; effet de raccourcissement (ce qui occupait 8 vers n’en occupe plus que 4), et d’inégalité avec hiérarchie des sens, gradation = « voix » et « main », un demi-vers chacune (premières capacités physiques à disparaître) ; « yeux », un vers ; « esprit »,  2 vers (cruelle lucidité mais dernières capacités).

2. Rapidité du temps qui passe

  • Rythme croissant : forme du sonnet, avec accélération des tercets ; 2° partie du poème plus courte (9/5), déséquilibre avec la première phrase du premier tercet ; élision dans les tercets du « Tant que », en opposition avec l’anaphore des premiers vers ; élision du verbes « sentirai », en opposition avec la répétition ds les premiers vers ; élision sujet dernier vers, comme si la narratrice tait submergée par la mort ; bcp d’enjambements ; allitération en M, de plus en plus fréquente.


Conclusion

  • Lyrisme dans l’expression des sentiments et dans la focalisation interne, l’expression centrée sur soi, le rapport presque intime narrateur/lecteur (2° personne du sg = partage, mais isolement progressif avec disparition du « tu »).
  • Thèmes du temps et de la vieillesse, de l’amour déçu. Angoisses. Vieillesse et dégénérescence pire que la mort et la souffrance. Art comme remède.
  • Interprétations différentes : elle mourra le jour de l’oubli, donc de la fin de la vieillesse, donc du soulagement = perspective agréable ; ou elle mourra le jour de l’oubli, donc de  l’accomplissement de la vieillesse, donc de l’ultime outrage, déception = perspective tragique. Dans les deux cas, oubli, vieillesse et mort inévitables.


Qq procédés remarquables

Anaphore en « Tant que » ; chp lexical du corps et des sens ; chp lexical de la tristesse ; allitérations en R et en Z, atténuement progressif de l’allitération en R, vers l’apaisement ; formules de négation et d’atténuement ; symétrie première strophe/deuxième strophe dans les thèmes, avec paradoxalement répétitions et antithèses, reprise des gradations, anaphores transformées en élisions (verbes, sujet) ; oxymore « noircir mon plus clair jour » ; personnification, allégorie de la Mort.

Problématiques et plans

Quelles sont les fonctions de ce poème ?/ En quoi ce poème est-il lyrique ?

Lyrique, principalement : thèmes.
I. L’expression du sentiment amoureux
1. Souffrance de l’amour déçu
2. Volonté de maintenir vivant le souvenir de cet amour
II. L’angoisse du tps qui passe
1. Temps destructeur
2. L’angoisse du tps qui passe
OU
I. L’expression du sentiment amoureux
1. Souffrance de l’amour déçu
2. Volonté de maintenir vivant le souvenir de cet amour
II. L’angoisse du tps qui passe
1. Temps destructeur
2. L’angoisse du tps qui passe
III. L’individualité de la narratrice
1. Singularité de l’amoureuse déçu (thème, sentiment extrêmement personnels, dont la solitude ; focalisation interne)
2. Relations aux autres : place du lecteur, adresse, pronoms, évolution

Commentaires (5)

1. Deertorecet (site web) 03/09/2012

agVGtWpS sac longchamp pliage LjEdIcWdDX <a href=http://sacslongchampvsoldes.info]longchamp pliage</a>... tRtmUTy http://sacslongchampvsoldes.info

2. piceswest (site web) 09/09/2012

nnnixkuoq louboutin omwmaqbtun <a href=http://frlouboutinnssoldes.webnode.fr/>louboutin pas cher</a> agdzady http://frlouboutinnssoldes.webnode.fr/

3. Onentysulse (site web) 22/10/2012

peubt <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton pas cher</a> slnmql <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie france</a> pamap http://frdeabercromfitchmagasinn.info mu qej

4. reetbarnePref (site web) 27/10/2012

dmjoxm <a href="http://frpoloralphlaurenensoldes.blogspot.com/">polo ralph lauren pas cher</a> slubtonl <a href="http://frdoudounemonclermagasinn.blogspot.com/">http://frdoudounemonclermagasinn.blogspot.com/</a> xbjdhfn twgkuij hxvmx Sonnets, Louise Labé - Suivi d'une année de première littéraire. obpdwoh

5. Dedducceeby (site web) 06/11/2012

Sonnets, Louise Labé - Suivi d'une année de première littéraire. jbgxox eywaonk gtasko <a href="http://frabercromfitchdesoldes.blogspot.com/#9554">abercrombie pas cher</a> ecopuwj ykpqcjlz <a href="http://chaussureslouboutinsoldes.blogspot.com/">http://chaussureslouboutinsoldes.blogspot.com/</a> ijmbfpw oqhgi

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site