Encyclopédie, article Philosophe, Dumarsais

 

Encyclopédie, article "Philosophe", Dumarsais


Introduction

  • Encyclopédie, tentative de compiler et de synthétiser toutes les connaissances de tous les domaines. Diderot-D’Alembert. 1751-1772, XVIIIè siècle => Siècle des Lumières. Représentatif de la volonté d’accumuler les connaissances et de les diffuser. Savoir, raison = bonheur des Hommes par l’amélioration.
  • Dumarsais, grammairien, philosophe français. Affilié aux Lumières. Proche des Encyclopédistes, surtout de D’Alembert.
  • « Philosophe », éloge et description du philosophe des Lumières. Texte très structuré, évolution méthodique.

Développement

1.    L’esprit philosophique

  • Raison, l. 1-2 : premier mot, répétition, présent vérité générale ; comparaison grâce religieuse et raison philosophique, évolution coordination à juxtaposition = interchangeables, mm statut, dimension religieuse.
  • Réflexion, l. 3-6 : construction en opposition et parallélisme => les hommes, la passion, c’est le commun / la réflexion et la maîtrise des passions, le philosophe, c’est l’exceptionnel. Métaphore de la lumière avec nuances : passion = obscurité/réflexion = obscurité et flambeau ; passion = obscurité définitive/réflexion=nuit naturelle et périodique. Universalité, pas de surhommes, mais une solution.
  • Vérité, l. 7-12 : pas de fanatisme (personnification, litote ?) ; prudence et exigence (accumulation de verbes de perception atténués, tautologie) ; reconnaissance de l’impossibilité de prétendre à la vérité absolue, clairvoyance ( insistance du « il fait plus », exagération presque redondante « grande perfection »).


Transition, l. 13-15 : développement, connecteurs logiques (« donc », « mais » et juxtaposition).

2.    Le Philosophe et les autres

  • Caractéristiques de la vie en société : nécessité, caractère indispensable, l. 16-20 (chp lexical isolement connoté négativement, répétition « nécessaire », accumulation verbes champ sémantique connaissance) ; utilité, douceur, l. 21-25 ( termes positifs ; évolutions des verbes avec « croit », « veut », « faut » puis « cherche », « trouve » ; négation pt de vue anti-société (rousseauiste ?), interdépendance des hommes + réciprocité entre celui qui veut trouver du plaisir et celui qui est plaisant + responsabilité humaine dans la société = annulation d’un reproche).
  • Qualités sociales : humanité, l. 26-32 ( gradation, rythme ernaire qui aboutit à la célebration de lhumanité chez le philosophe ; pronom « notre » pr affection et proximité ; argument d’autorité, Térence); honnêteté, probité, l. 33-42 ( chp lexical ;  insistance : reprise verbe l. 35, accumulation l. 35 ; honnêteté = religion laïque, chp lexical culte ; analogie raison/honnêteté, = individuel/vie en commun, indispensables ; oppositions l. 36-40 qui se rapportent à la fois à probité/raison et à probité/religion).

Eléments de conclusion
Eloge du philosophe, caractérisé par l’esprit philosophique et par la relation aux autres. Etude méthodique, claire ; démonstration . Oppositions et analogies. Nuances. Références.


Qq procédés remarquables
Comparaison grâce/raison l. 1 ; métaphore filée lumière/réflexion l. 4-5 ; tautologie l. 9-10 ; champ lexical exil l. 16-17 et l. 21-22 ; accumulation l. 19-20 ; argument d’autorité l. 33.


Problématiques et plans

En quoi ce texte est-il caractéristique des Lumières ?
Thème et forme
1.    Mise en exergue des qualités intellectuelles.
2.    Célébration des qualités sociales.
Quelle est la stratégie argumentative de Dumarsais ?
Inciter à être philosophe
1.    Eloge enthousiaste (qualités intellectuelles et qualités sociales)
2.    Comparaisons à la faveur du philosophe (hommes du commun, mauvais philosophes, souverains + religion).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site